News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J86 - Dimanche 10 janvier : Merens-les-Vals – La Bastide de Serou +4km

73,83km  8H36’
Altitude 371m

Un départ peu matinal, pour partir de jour, Serge se lance à 8H30’ sous un ciel dégagé et une température de -12°C. Le jour se lève et Ax-les-Thermes s’éveille avec quelques skieurs qui rejoignent les pistes. Cela semble bien étrange d’entendre parler français, après tout ce temps. Et même s’il y a un poste de douane entre la principauté d’Andorre et la France, le passage se fait sans encombre. Hier, Serge est passé seul et à pied, sans sac, cela n’a pas empêché une douanière zélée de lui demander s’il avait des cartouches de cigarettes à déclarer, il faut dire qu’à 22€ la cartouche de Malboro, les trafics doivent être nombreux. Le gazole est également peu onéreux : entre 0,86 et 0,89€ le litre.
Pour en revenir à cette belle et fabuleuse journée, durant laquelle Serge a profité pleinement du magnifique paysage (et oui, ça descendait !!!) et retrouvé de bonnes sensations, nous revivons. Après Tarascon-sur-Ariège, Patrick qui habite Foix, préfecture de l’Ariège, est venu rejoindre notre coureur jusqu’au col del Bouich (599m), l’allure est bonne et ça discute. Serge atteint au 70ème kilomètre, la cité médiévale de La Bastide de Serou. Malgré la faible altitude, la neige est omniprésente, et pas question de s’embarquer dans les chemins de traverse, les départementales n’étant que moyennement dégagées.
La France, à entendre  les informations, semble paralysée…La neige et le froid ont envahi le quotidien des français, et nous continuons notre bonhomme de chemin. Dans un monde où tout doit aller vite, où nous ne supportons plus de changer nos habitudes et où l’adaptation est finalement difficile, la vie continue bon gré mal gré. Le temps où nos grands-parents  allaient à l’école à pied par tous les temps et chaussés de sabots ou de godillots est belle et bien révolue, et pourtant pas si loin lointaine. Toujours plus vite, toujours plus loin : quel paradoxe pour Serge qui avance telle une «  tortue » avec ses 73km quotidiens.
Ce matin pas de trace car il est 9H30’ et Serge ne tient pas debout après une nuit blanche liée à une diarrhée et des vomissements.

Demain : Saint Girons – D117 – Gourdan Polignan

Ville : La Bastide de Serou (Ariège)

GPS : N43.01716° W001.38523°