News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J87 - Lundi 11 janvier : La Bastide de Serou +4km - Castelnau-Durban +2km

7,17km  1H47’
Altitude 472m

Et bien non, il ne manque pas un chiffre derrière le 7 !. Et nous ne sommes pas en grève non plus…
Après une nuit quasiment blanche passée, entre le lit et les toilettes, à vomir et à se vider, Serge ne peut pas tenir debout ce matin.
A 9H30’, je lui donne une gélule de Vogalène, car les nausées ne le quittent pas, 1 gélule de Lorapamide, pour la diarrhée et deux gélules d’Ultralevure pour apaiser les parois intestinales malmenées.
Puis, comme  une bouteille en plastique vide, Serge essaie de trouver un peu de soulagement. Comme il faut trouver des explications à tout, il semble que l’excès de chaleur qui lui a fait enlever hier son coupe-vent et son fuseau, alors qu’il gelait (malgré un éclatant soleil), ne soit pas pour rien à cet état. Et Serge avoue, j’ai eu froid hier. Hier soir au repas, il a mangé une grosse tranche de pâté et un dessert avec de la chantilly, précédé d’ un énorme steak d’agneau, il était écœuré après tout cela, et j’avoue que je le force à bien manger, cela me servira de leçon, car Serge connait et ressent son corps mieux que quiconque. Son estomac n’est plus habitué à manger de grosses quantités. Et puis la fatigue accumulée affaiblit les défenses…
Joël va pelleter 30 minutes sans succès autour du camping-car, qui ne veut pas sortir de son emplacement, heureusement il trouvera une bonne âme, M. Lebian, qui va le tracter pour le sortir de là. Ce matin, René et moi avons essayé de trouver un garage spécialisé pour faire la vidange du fourgon, mais sans succès. Nous essayons de mettre à profit le temps qui nous est laissé libre dans cette journée peu ordinaire sur le Tour d’Europe.
Le camping-car est sur la route, Serge aussi. Après 4km de marche où les bras balancent pour propulser le corps, Serge traîne les jambes. Il est transi et monte dans le fourgon pour se réchauffer avant de reprendre sa marche, pour 3 km. Il n’a rien pu manger ce matin. Raisonnablement, il décide d’arrêter sa journée et d’aller dormir. Nous sommes évidemment tous d’accord.
Cet après-midi, nous avons eu le plaisir, après 1mois et demi de laver notre linge en machine au lavomatique de Saint-Girons. Les « Dupondt » sont allés faire le plein de Bolinos, crêmes Mont-Blanc et riz au lait, de soupes, dont Serge fait une grosse consommation en ce moment. Le rendez-vous est pris pour la vidange du camping-car qui a déjà 13000km au compteur, depuis Paris le 17 octobre dernier.
Je ne suis pas inquiète, car Serge est plein de ressources, et puis nous ne sommes pas pressés par le temps, puisque nous tournons autour de Toulouse. Le « Piggy Bank » comme l’appelle Lee, n’engrange pas beaucoup de centimes depuis ces 3 derniers jours… et Serge pleure sur sa moyenne. Demain sera un autre jour, avec un retour à la normale, soit une journée de 70 km environ, qui nous mènera à Mane par la D 117, puis à Saint-Gaudens par la D21.
Depuis 2 jours, nous avons rencontré quelques difficultés de déconnexion  avec la balise mais aujourd’hui sur cette mini-étape tout semble revenu à la normale…


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Castelnau-Durban (Ariège)

GPS : N42.99641° W001.31023°