News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J122 - Lundi 15 février: Casal Sabini ( mi chemin entre Altamura et Santeramo) - Cisternino

70,11km – 9H36’
Altitude : 341m

Ce matin, nous prenons un petit-déjeuner royal dans un lieu insolite puisqu’il s’agit d’une pièce construite au XVIIème siècle. Nous avons logé dans un lieu improbable : un «     agriturismo » chargé d’histoire, une demeure bourgeoise restaurée contrairement à beaucoup que nous croisons en ruines sur notre chemin. Nous sommes surpris de voir que le patrimoine n’est pas plus entretenu et sommes heureux, d’avoir pu passer une soirée dans un tel lieu avec des hôtes aux petits soins pour nous. Peut-être vous l’ai-je déjà dit mais si vous visitez l’Italie, l’option « Agriturismo » vous rapprochera du terroir de ce pays, la cuisine y est typique et l’accueil chaleureux.
Cette étape sera notre avant dernier jour en Italie car demain, le terminus sera Brindisi, avant d’embarquer pour la Grèce. Le site ne sera donc pas mis à jour comme à son habitude, ne vous inquiétez pas, notre nuit en ferry oblige, avec un débarquement prévu à 3H00 du matin…à suivre.
Les paysages varient aussi vite que le temps : la pluie cesse ce matin, laissant place à une journée agréable entre ciel nuageux et éclaircies. La route reste dangereuse et Serge demeure sur ses gardes, avec son gilet fluo. Nous suivons des murets en pierre sèche sur des kilomètres, ces murets bordent la route mais délimitent également de petites parcelles de culture d’oliviers, de pâturage, des arbres fruitiers, de la vigne, du blé. Nous voyons également réapparaitre des cactus, des palmiers : la côte adriatique se rapproche. La vallée d’Itria est également nommée la vallée « de Trulli », petites huttes de pierre de forme conique, typiques du secteur. Certains « Trulli » sont en ruine, d’autres sont rénovés, soit en annexes ou en habitations.
Serge, pendant ce temps avance et court toujours, il ne compte plus les chiens écrasés, ni les chiens errants. Demain, il fera sans doute le comptage pour mettre un chiffre à ses rencontres « Facedog » qui ne sont pas franchement amicales.
Thomas et René sont en train de faire la vaisselle, en bonnets et blousons, manches retroussées : l’un lave et l’autre rince, et Daniel est au torchon : une fine équipe ! Une image loin du « machisme » légendaire des italiens, enfin c’est ce qu’on dit…
Serge, quant à lui est déjà au lit, il n’est pas 19H30’ mais d’un coup, la fatigue lui tombe dessus, et hop,  il est temps d’aller faire dodo. A quelques exceptions près, Serge aime partager son diner avec nous tous, le repas du soir est un moment d’échanges et de convivialité. C’est aussi un moment de détente, où chacun se pose, car le matin, une fois le petit déjeuner englouti, on avance sans avoir le temps de grand-chose. Bref, le repas du soir est un moment important de la journée sur le Tour d’Europe.
Demain : Ostuni – S. Vito - Brindisi
 





Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Cisternino (Les Pouilles)

GPS : N40.74383° E017.40765°