News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J131 - Mercredi 24 février: 8km avant Tripoli – Pyrgiotika

74,03km – 10H12’
Altitude : 133 m

La journée fut belle avec une nouvelle fois de beaux  paysages, et le retour de la mer, aux couleurs émeraude ou turquoise, en fonction de la lumière.  Une belle descente entre le 35ème et 50km, qui nous fait passer de 700m d’altitude au niveau de la mer.
Serge est exceptionnellement heureux, son trésor s’accroît de 1,5€ après deux jours de disette. Il en profite pour faire le fanfaron, en nous faisant une danse de « Saint -Guy » lors de notre passage. Il distribue des points aux suivistes, en positif ou en négatif, je ne sais pas si avec 10 points, nous aurons droit à une belle image, mais en attendant, il nous fait rire, et autant vous dire que la journée fut belle pour tout le monde.
Au 65ème kilomètre, Serge passe Nauplie (Nafplio en grec), jolie petite ville qui fut entre 1828 et 1834, la capitale de la Grèce. Nous sommes au fin fond du golfe Argolique et un joli fort  trône dans la mer à l’entrée du port. C’est une ville touristique où passent les cars lors des circuits dans le Péloponnèse. Nous n’y ferons qu’un bref passage, pour rejoindre la route qui nous mènera demain à Epidaure, avant de rejoindre le détroit de Corinthe et la forte urbanisation de l’Attique et d’Athènes.
Les  tee-shirts et lunettes de soleil seront de rigueur par moments, mais attention à ne pas se découvrir trop vite, ensuite on s’enrhume, hein Thomas ?
Nous trouvons refuge sur le parking d’une « Taverna », restaurant, après avoir demandé l’autorisation à deux personnes d’un certain âge, fort aimable qui nous offriront  même des oranges, dont nous faisons une cure : elles sont sublimes et je sais que je vous l’ai déjà dit, mais c’est fou ce que le jus et le sucre ressortent de ces agrumes fraîchement cueillies des orangers, que nous croiserons encore aujourd’hui en quantité en arrivant sur le bord de mer.
Ce soir inspection du dessous de pied droit de Serge, l’hématome devenu ampoule, percé par ses propres soins est déjà cicatrisé, Serge a du prier tous les dieux de la Grèce Antique qui l’ont entendu !
A demain, pour de nouvelles aventures.


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Pyrgiotika (Péloponnèse)

GPS : N 37.58319° E 022.90130°