News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J138 - Mercredi 3 mars: Sortie de Lamia - Mataranga

75,18km – 10H36’
Altitude : 121m

Une journée calme faite de bosses et de plat, qui débuta par une charmante « grimpette » jusqu’à 760m d’altitude, au 10ème km, avant de redescendre puis de remonter au 28ème km, au village de Domokos, puis de redescendre sur une vaste plaine cultivée. Dès lors, les travaux se succèdent pour cause de mise à deux fois deux voies de la E65. Nous constatons depuis notre arrivée en Grèce que le pays est en grand chantier concernant le réseau routier et ses infrastructures telles que les ponts.
Après Sofades, nous emprunterons des routes secondaires, et la terreur de Serge revient : les chiens. Notre coureur s’équipe : autour de la balise, l’ultra-sons et la bombe lacrymogène, en cas d’extrême nécessité. Il a donc son arsenal anti-chiens agressifs, car Serge aime bien les bêtes et particulièrement les chiens, sauf quand ils courent après ses mollets, tous crocs dehors.
Depuis 2 semaines que nous sommes en Grèce, nous rencontrons des tags représentant le chiffre 13 et le chiffre 7. Pas un jour ne se passe sans que nous rencontrions ces deux  chiffres, au départ nous pensions à un chiffre porte-bonheur, mais en réalité il s’agit du numéro de porte de la tribune des supporters de foot des 2 équipes athéniennes : l’AEK et le Panathanaikos. Il est fort de constater que dans tout le pays, les supporters sont présents partout, et aiment bien barbouiller les panneaux même ceux de signalisation.
En Grèce, le rythme scolaire est différent du nôtre. L’année scolaire se déroule d’octobre à mai, et les vacances sont donc très longues. Elles correspondent aux mois les plus chauds. Entre octobre et mai, il n’y a que deux périodes de vacances, de petits congés pour Noël, et de beaucoup plus longs pour Pâques, en avril. La Pâque Orthodoxe est une fête plus importante que Noël, qui ne se fête pour ainsi dire pas ou peu. Les écoliers commencent relativement de bonne heure le matin, et terminent tôt en début d’après-midi.
Le rythme de travail est également différent du rythme français, surtout  pour le travail administratif. Par exemple, les Postes ouvrent à 7H00 et ferment à 14H00. Un jour, je me suis connectée à internet dans les bureaux d’un centre médical dans un village et à 14H30, tout le monde fermait boutique. Il découle de ce rythme de travail, un temps de sieste et la sieste semble sacrée en Grèce, comme nous l’ont expliqué Jean-Pascal et Christophe à Athènes. Puis la vie reprend doucement vers 19H00, et l’été il fait encore chaud à cette heure, donc le dîner est également tardif : entre 21H00 et 23H00. Même si les mois de chaleur torride ne durent pas toute l’année, ce rythme est celui adopté en tout temps. Pour les personnes qui travaillent dans la production, les horaires ressemblent plus aux nôtres.
 Sinon, nous baignons toujours dans la culture du coton ; dommage que ce ne soit pas la saison de la récolte, à défaut, il reste quelques pieds que vous pouvez découvrir sur les photos du jour.
Je termine ce texte après un repas, où nous avons « philosophé ». Serge nous parle de ce sentiment de liberté qu’il ressent au quotidien, et nous argumente sa pensée. « La vie humaine quelle qu’elle soit a son lot de contraintes » nous dit- il (ce qui est contraignant ne semble pas forcément  se rapprocher de la notion de liberté), puis il rajoute : « La liberté c’est le choix de ses propres contraintes ». Sur ces considérations, bonne nuit à tous.


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Mataranga (Thessalie)

GPS : N 39.40872° E 022.07403°