News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J143 - Lundi 8 mars: Myriofito - Levunovo

75,6km – 11H08’
Altitude : 118m

L’hiver est de retour et nous avons ressorti les grosses chaussettes, les chaussures adéquates, les gants et les bonnets. Pour Serge, une journée pas très agréable à passer,  avec  les pieds mouillés, le froid, les bas-côtés enneigés, les véhicules qui l’éclaboussent à chaque passage. Il neigera une bonne partie de la journée et cela devrait continuer les 3 prochains jours.
Nous quittons la Grèce au 62ème kilomètre, le problème des chiens continuera puisqu’en Bulgarie et Roumanie, les chiens errants sont également légion. Ce matin, l’équipe fut témoin d’une bagarre entre deux bandes et au total 13 chiens réglaient leurs comptes, vous me direz en attendant, ils ne s’occupaient pas de Serge !
L’entrée en Bulgarie se fait par le passage d’un « vrai » poste frontière. Jusqu’alors, les postes franco- espagnol, hispano-portugais, Portugal-Espagne, franco-Italien et Italie-Grèce étaient désaffectés, et non marqués par la présence d’un poste frontière. Ici, il en va autrement, présentation des passeports au poste grec pour la sortie. Ce poste est malgré tout, relativement désert, puis le poste bulgare, 500 mètres plus loin est bien réel et vivant. Nous montrons à nouveau nos passeports, il nous est demandé d’ouvrir le camping-car, puis vous passez jusqu’au guichet qui vous permet d’acheter la vignette, car il faut payer pour circuler sur les routes bulgares. La vignette coute 10€ pour 7 jours et 13€ pour 1 mois. Comme notre passage dans le pays durera normalement 8 à 9 jours, nous prendrons la vignette pour 1 mois.
Nous expliquons ce phénomène, rare dans l’Union Européenne par le fait que ce poste frontière est proche de pays ne faisant pas partie de l’Union Européenne tels que la Turquie, la Macédoine, la Serbie, pays frontaliers de la Bulgarie. Malgré tout, Serge est très surpris de devoir présenter son passeport qui en plus sera contrôlé par informatique, contrairement à nous qui passons en véhicule. Mais nos véhicules doivent être ouverts au cas où nous cacherions quelques clandestins dans le camping-car et le fourgon… C’est donc     assez étonnant en tant que citoyen européen d’être ainsi contrôlé entre deux pays faisant parti de l’Union Européenne. Après réflexion, il n’ s’agit pas d’une histoire de frontière avec des pays ne faisant pas partie de l’Union Européenne, mais de l’espace Schengen. Je vous invite à aller voir sur Wikipédia (site internet) en quoi consiste l’espace Schengen (ll faudrait un deuxième compte-rendu, sinon), la Bulgarie, la Roumanie et Chypre ont signé la convention mais les accords ne sont pas encore appliqués, et voilà pourquoi les frontières ont encore un poste de contrôle actif au sein de l’Union Européenne.
La Bulgarie est entrée dans l’Union Européenne le 1er janvier 2007, tout comme la Roumanie, et n’a pas encore adoptée l’Euro. C’est le premier pays où nous devrons faire du change : 1€ = 1,96 Lev environ, mais la le taux de change est naturellement moins intéressant dans les boutiques à la frontière.
Pour nous, c’est une grande découverte, que nous vous ferons partager au fil des kilomètres : l’histoire de la Bulgarie est complexe et difficile à suivre !
Après une journée tristounette, pour ne pas dire morose, je demande à Serge qu’elle aura été sa minute de plaisir aujourd’hui, il me rétorque « la dernière minute de la journée ! ».


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Levunovo (Bulgarie)

GPS : N 41.29192° E 023.17484°