News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J150 - Lundi 15 mars: Kilifarevo - Byala

72,92km – 10H19’
Altitude : 178m

Tout en descente et en douceur après un départ marqué par quelques centaines de mètres de marche , Serge arrive à Veliko Tarnovo. Cette ville a la particularité d’être traversée par les méandres de la rivière Yantra, et s’est développée sur 3 collines. Les maisons nous apparaissent presque suspendues tellement ces constructions sur les flancs des monts pré- Balkan sont vertigineusement posées sur la pente. Cette ville ne ressemble en rien à ce que nous avons pu voir jusqu’alors, de par cette configuration assez biscornue pour une cité de 90 000 habitants, mais aussi parce qu’elle a un riche passé historique. Veliko Tarnovo fut la capitale du Second Royaume Bulgare du XII au XIVème siècle  soit juste avant l’occupation ottomane et lorsqu’en 1878, le pays retrouve son indépendance, la ville aurait bien aimé récupérer son statut.
Puis les paysages changent, nous sortons des montagnes et la plaine s’ouvre à nous avec un vent d’ouest à « décorner les bœufs ».
Daniel a pris le temps il y a quelques jours, lors du passage de la frontière entre la Grèce et la Bulgarie d’écrire le journal d’un suiviste sur une journée, et voici son récit qui donne surtout pas mal d’infos sur l’alimentation de Serge:
« 6H00 : réveil et petite toilette de chat, je prépare les 4 thermos d’eau chaude pour la journée avec René et Bertrand (eau pour les soupes, le café, les pâtes, le lavage des gamelles à dégraisser)
6H30 : petit-déjeuner puis chargement de tout le matériel dans le fourgon et le Camping-Car (Bagages, les sacs, sac à petit-dej, matériel informatique et vidéo, sac à thermos, sac des chargeurs divers et variés…)
7H00 : Je pars avec Serge et René rejoindre le point de départ de la veille, à 10km de là. Surprise, il neige
7H20 : Serge s’équipe avec gants, montre GPS et balise GPS/GPRS sans oublier sa bombe  lacrymogène. La journée commence. Nous devons franchir la frontière bulgare en fin d’étape.
Nous gardons ces derniers jours peu de distance avec Serge, et je m’arrête dès les premiers 500m pour veiller au grain. Attention aux chiens !
Serge a des signes codés pour se faire comprendre à distance : Pouce en l’air = OK – Les 2 mains vers le bas=Je m’assoie dans le fourgon – Les mains vers le haut = J’enlève mon coupe-vent – Les mains au-dessus de la tête = J’ai besoin de mon bonnet – Une roulade de main = J’ai besoin de papier toilette.
7H55 : Première intervention avec les chiens. René et moi faisons écran et Serge passe derrière nous.
8H05 : Premier ravitaillement de la journée , soit une gaufre avec de la confiture et de l’eau. Ce n’est pas toujours évident de s’arrêter lorsqu’il y a des barrières de sécurité, ou en ville. Le GPS et la carte sont sur le tableau de bord et nous le regardons souvent, car il faut toujours savoir où l’on se situe, et si des changements de direction peuvent intervenir tous proches d’un ravitaillement. On poursuit notre route.
8H40 : Laure et Bertrand, nous rejoignent. Nous faisons le plein de gazole des 2 véhicules, puis ils repartent en reconnaissance à la frontière.
8H55 : Deuxième ravitaillement ( Café+ Biscuits maison faits par Bertrand et Anne + eau), peu de voitures mais beaucoup de poids-lourds de Bulgarie, de Hongrie, de Roumanie et de Pologne. Serge leur fait un signe de la main et la plupart d’entre eux s’écartent un peu. Lors d’un arrêt entre le ravito 2 et 3, René prépare les pâtes pour le prochain ravitaillement, il continue de neiger.
9H40’ : Ravito N° 3, pâtes avec du jambon coupé menu, de l’œuf écrasé + de l’eau. Ensuite nettoyage des gamelles. C’est reparti vers le ravito 4 soit le 20ème kilomètre, mais les chiens omniprésents ne nous donnent pas la possibilité d’y aller directement. Nous faisons des arrêts tous les 500m. La police passe puis s’arrête, nous regarde l’air inquiet puis repart.
10H20’ : Ravito N°4, un yaourt avec un gâteau et de l’eau. Je suis au volant, car c’est mon jour de conduite. Nous alternons un jour sur deux avec René. La brume se lève avec la neige, ce n’est pas facile.
A 22,7km, alerte. 13 chiens répartis en deux groupes, de part et d’autre de la route. Plus intéressés par une rixe entre bandes, ça se passe à peu près bien.
11H00 :Ravito N° 5 : Soupe avec une biscotte écrasée
Serge avance à un rythme de 7km/heure environ et les ravitos sont rythmés toutes les 40 minutes environ.
11H42 : Ravito N°6 et 30ème km, Pain beurré avec de la charcuterie et de l’eau.
11H55 : Laure et Bertrand sont de retour, le camping-car a une belle vignette pour rouler sur les routes bulgares. René repart à l’hôtel avec Laure (c’est soit hôtel, soit campement) et Bertrand repart avec moi pour terminer la journée. Nous tournons dans les véhicules et le fait d’être 4 permet 1 jour sur 3 de quitter le fourgon et de faire autre chose avec Laure. Depuis 11H00, il ne neige plus.
12H25 : Ravito N°7 avec des pâtes plus des œufs écrasés.
13H10 : Ravito N°8 et 40,8km c’est l’heure du gâteau de riz avec des gâteaux secs
13H40, une nouvelle alerte avec deux chiens, Serge s’énerve, nous ne les avions pas vus.

Ravito N°9 : pain beurré et charcuterie, nous passons la dernière ville grecque, Neo Petritsi. Il tombe quelques flocons, et entre deux nous prenons le temps de grignoter notre déjeuner, ce n’est pas toujours facile au niveau du timing, surtout lorsqu’il faut s’arrêter tous les 500m pour garder Serge à vue à cause des chiens.
14H00 : Nouvelle opération chien et préparation du ravito N°10, soupe avec restant de pâtes + Biscotte + fromage râpé. A ce point, nous bifurquons plein nord vers la frontière. Nous empruntons un « semblant » d’autoroute, pas facile à coordonner : opération réussie, Serge est sur le bon rail. Il court sur une large bande d’arrêt d’urgence, nous voilà rassurés.
55ème kilomètre : Ravito N°1 ( crème Mont Blanc, soit vanille ou chocolat ou praliné en fonction des jours) avec biscuits.
Entre le Ravito 11 et 12, nous lui préparons sa compote de fruits écrasés (Banane+kiwi+sucre)
16H00 : Ravito N°12 et 60km
16H15 : Présentation des passeports côté grec, et 5 minutes plus tard, côté bulgare avec l’achat de la vignette à 13€.
Ravito N°13 : Une soupe plus légère que la précédente
Il commence à grêler.
Il est 16H55’, et Serge continue. Dernier ravito le N°14 au 70ème km . C’est le libre-service : chocolat, barres céréales, biscuits.
Une étape de 75,6km, avec une erreur d’estimation de 2 km, puisque Serge pensait arriver à l’hôtel sur le bord de la route au 73ème km. Serge n’est pas très content, on le comprend. Le soir, au repas, devant une bonne bière pour arroser notre premier jour en Bulgarie, tout est rentré dans l’ordre. Une bonne journée malgré la neige et le froid, et une route pas facile depuis notre entrée dans le pays. »
Daniel
Vous pouvez remarquer que Serge mange surtout salé, beaucoup de sucres lents, d’une façon générale, il mange plus et mieux que sur les autres traversées. Jusqu’alors il n’a pas fait de phase d’hypoglycémie, bravo aux différents suivistes qui se relaient et qui veillent au grain ! Côté boissons Serge boit environ à chaque ravitaillement 40cl surtout de l’eau et un peu de coca par période.


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Byala

GPS : N 43.28380° E 025.45454°