News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J153 - Jeudi 18 mars: Bucarest - Crangurile

76,13km – 9H31’
Altitude : 208m

11000km  152 jours 6 heures et 11 minutes

Serban est au rendez-vous sur la place de la presse libérée, pour accompagner Serge sur la sortie de la ville, avant de retourner travailler ; quel bonheur ce fut pour Serge et l’équipe de faire sa connaissance. Nous espérons que nos chemins se croiseront à nouveau un jour.
Le lever est assez laborieux pour Serge et ne me laisse pas présager que la journée sera bonne.. et pourtant…Serge galope comme un lapin, avec une belle foulée, et il en sera ainsi toute l’étape. Une belle moyenne, un coureur heureux.
Toute la matinée, nous serons accompagnés par Chantal et Michel Piroux et de leurs amis Lydie et Olivier Dumas. Michel Piroux est un entrepreneur français de la région de Bourg-en-Bresse, il est le PDG du groupe Piroux Industrie, qui compte 600 employés répartis sur différents sites industriels français, un site en Roumanie, proche de Pitesti, et une agence de vente à Singapour. Le groupe est installé en Roumanie depuis 2000, comme équipementier pour Renault Dacia. René a travaillé pour le groupe (et vécu avec son épouse Michelle, 2 ans à Pitesti), il nous a mis en relation avec Chantal et Michel, qui ont naturellement décidé de prendre soin de nous, lors de notre passage dans le pays. Ce matin, ils suivent la caravane et Michel fera même un ravitaillement à Serge, tout sourire. Nous savons que d’autres surprises nous attendent sur le parcours demain.
Nous suivrons la nationale 7 toute la journée, jusqu’à la sortie de Gaesti, les villages se succèdent, animés par les paysans qui répandent le fumier dans les champs, les ouvriers qui réparent la chaussée, les vendeurs de pommes de terre et de pommes, les villageois sont dans leurs jardins. Il faut dire que le soleil donne et la température est agréable. La vie rurale nous apparaît plus animée qu’en Bulgarie.
Lors de notre passage en Bulgarie, j’ai rarement parlé des chiens, qui pour la majorité étaient attachés ou parqués dans les jardins. Il n’y a franchement pas eu d’inquiétude, comparativement au nord de la Grèce, où les bergers se promènent avec des hordes de chiens… En Roumanie, il en va autrement, il ne s’agit pas de chiens qui errent dans les campagnes, mais partout. Ils sont partout, partout livrés à eux-mêmes pour la plupart, et c’est un réel problème national, dont s’est mêlé Brigitte Bardot, lorsque la gouvernement décida d’éliminer ces chiens par tous les moyens… Serge a sorti sa bombe lacrymogène lorsqu’il fut assailli par 2 « toutous » un peu agressifs.
Lors de la sortie de l’école, Marius et son copain, ont fait quelques centaines de mètres de course avec Serge. Les Roumains sont naturellement souriants, et heureux de voir des étrangers en leur pays. Tout comme dans nos têtes, la confusion se fait entre Bucarest et Budapest, il en va de même entre les Roumains, et les Roms, qui représentent une minorité ethnique dans le pays, au même titre que les Hongrois, par exemple. En France, nous avons tendance à faire un amalgame entre les deux, et j’aurai l’occasion de vous donner quelques explications sur l’histoire de la population.

 


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Crangurile

GPS : N 44.45433° E 025.15431°