News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J160 - Jeudi 25 mars: Cluj Napoca - Ciucea

78,87km – 10H20’
Altitude : 424m

Hier soir, nous avons eu la visite de 3 coureurs de Cluj, Doru, Horatiu et Radu. Tous les 3 ont créé un tout nouveau club de course à pied à Cluj, « Runners Club » en début d’année, leur objectif étant d’organiser un jour un marathon à Cluj-Napoca. Cette ville que nous contournerons compte 400 000 habitants, et nombreuses universités, ce qui en fait une cité joyeuse et dynamique.
J’ai sorti le pèse-personne, celui que nous utilisons depuis le départ, cela faisait 2 mois que Serge ne s’était pas pesé : verdict = 55kg. Depuis son épisode de gastro en janvier dernier, Serge a repris 1 kg et ce poids sera sans aucun doute celui qu’il conservera jusqu’à la fin maintenant. Lorsqu’il se lève le matin, la peau est rouge au niveau des points d’appui.
Et puis une fois n’est pas coutume, j’ai sorti l’huile de rose achetée à Kazanlac en Bulgarie , pour masser mon cher et tendre, il a les jambes brulées par le soleil, car il ne veut pas mettre de crème solaire. L’huile de rose est excellente pour les peaux sèches, abimées et fatiguées.
Ce matin, Serge n’est pas très courageux, il est 6H20’ et le réveil vient de sonner, il se lève faire pipi puis se recouche. Je lui demande s’il avait une journée sans courir ce qu’il ferait, il me répond « je resterai allongé toute la journée pour « libérer » mes jambes ». Le démarrage du matin représente le moment le plus difficile de la journée, lorsque Serge n’est pas en forme et qu’il pense à ce qui lui reste à accomplir, il n’a pas bon moral, puis dès que le corps chauffe et que la journée est lancée, tout rentre dans l’ordre. Nous faisons ce matin, la même constatation, surtout ne pas penser aux nombres de jours et de mois qu’il nous reste, mais appréhender chaque jour l’un après l’autre. L’expression « A chaque jour suffit ça peine », prend tout son sens et nous devons nous en tenir là pour tenir le coup.
A 7H15’, 4 coureurs de Runners Club, sont au rendez-vous avec la télévision locale. Serge accorde une interview de 5 minutes avant de prendre la route avec ses compagnons qui vont le guider par un itinéraire bis à travers la forêt, avant de rejoindre la grande artère à camions. Comme dira Serge au 65ème kilomètre, je ne risque pas de m’endormir. Cette circulation a tendance à inhiber vos sens, surtout celui de la vue et de l’esprit, et nous avons l’impression de subir les kilomètres qui passent. Quant à Serge, il est en verve, animé par un objectif qui le tient depuis plusieurs semaines : celui d’atteindre à nouveau une moyenne kilométrique de 72km/jour. A l’arrivée, ce soir, le point en l’air, Serge est comme un enfant « Ca y est, je suis à 72,007km/jour ». Comment fait-il pour me sortir cette moyenne avec 3 chiffres après la virgule. Je m’en remets au tableur et constate que Serge a raison. Depuis le 20 janvier dernier, Serge courait après cette moyenne et ce soir c’est chose faite, un objectif dans l’objectif , qui permet de garder toujours la motivation.
Ce soir, Serge bavard me dit que lorsqu’il lui reste 4,5km en fin d’étape, il fait le parallèle avec son circuit fétiche : celui autour de chez nous à Grainville-Ymauville qui fait très exactement 4,5km (circuit des 24H00 que nous avons déjà organisées) et il s’amuse à visualiser les maisons de nos voisins, le carrefour des 4 routes, puis la route du vieux chêne….Les images défilent et le temps passe. Ainsi, voici quelques infos sur les choses auxquelles Serge pense en courant !


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Ciucea

GPS : N 46.5727.7° E 022.4738.8°