News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J198 - Dimanche 2 mai: Seirijai - Grendavé

74,10km  – 10H24’
Altitude : 153m

Hier soir, Paulina nous annonce qu’ils nous quitteront demain après l’étape, ce sera donc notre dernière soirée ensemble. Serge se voit remettre un livre d’or illustré de photos et signé par toutes les personnes que nous avons croisées en Pologne. C’est une incroyable surprise et nous sommes tous très émus de cette pensée et de ce souvenir unique que nous emporterons avec nous.
Ce matin, la grisaille puis la pluie donneront le ton pour nos deux coureurs fatigués. Serge trottine presque sur place, Jacek balance les bras comme pour propulser son corps en avant. Sa cuisse droite est à nouveau douloureuse, et il décidera de terminer l’étape à 26,41km pour atteindre son objectif de 1000km en 14 jours et des brouettes. Exceptés le 1er jour avec 66,63km et le 4ème jour avec 26km, Jacek n’aura pas fait une autre étape de moins de 70km. Nous avons pu remarquer à quel point, les jours faisant, sa foulée s’est transformée pour devenir économique. Jacek est d’ordinaire un coureur « véloce » avec 3H02’ sur marathon et 8H57’ sur 100km. Pour cette troisième édition de « Biegiem Przez Polske », Jacek touche, pour la première fois les 1000km sur ce parcours. Nous lui souhaitons pleins de belles courses à venir et pas de soucis pour les projets, il en a plein la tête.
Tomasz, qui aura relié Prague à Varsovie, entre le 18 et 27 avril, totalise 683,62km avec 21km le dernier jour. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement, car l’inflammation du releveur droit qui l’a fait capituler est un mal bien connu des coureurs de longue distance, et c’est extrêmement douloureux. Merci à toutes les personnes qui nous auront accompagnés un bout de chemin, à tous ces jeunes et ces élèves que nous avons croisés. Et un ultime merci à Paulina, qui a orchestré toute cette organisation d’une main de maître. Aujourd’hui, elle est heureuse de rentrér à la maison, la fatigue se lit sur son visage.
Nous nous disons au revoir à Alytus, avec beaucoup d’émotion, nous risquons de chercher ou d’attendre la voiture de Paulina sur la route. Ludo et René perdent leur compagnon de route, le coin de l’œil est humide. Ce fut un vrai plaisir de partager ce bout de chemin avec eux, ils resteront dans nos cœurs.
Serge, orphelin, poursuit sa route, la douleur du genou s’est réveillée, c’est un peu une histoire de « Je t’aime, moi non plus » car un jour j’ai mal, un jour j’ai pas mal… etc, etc. Je sais que cela inquiète Serge qui parle de blocage au niveau du genou, lors de l’extension. Pour terminer la journée, la pluie cesse et un rayon de soleil viendra nous réchauffer le nez. Le bois est omniprésent, entre forêts, habitat et sculptures. Nous devrions découvrir Vilnius, capitale Lituanienne, demain après-midi.


Tracé du jour avec Google Earth

GPS : N 54.29’49.9° E 024.39’19.6°