News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J205 - Dimanche 9 mai: Borne 74 sur A1- Voiste

74,30km  –10H13’
Altitude : 25m

Nous voici en Estonie, et le passage de la frontière n’a pas changé le paysage. Des arbres, de la mousse, un terrain marécageux. Depuis la sortie de Riga, nous suivons la mer Baltique, nous ne la jouxtons qu’à de très rares occasions, car elle est souvent masquée par les pins et parfois par une dune.
Serge me semble très marqué par la fatigue, mais il ne dit mot, ne se plaint pas et puis lui demander ou lui dire « mon chéri, tu as l’air fatigué » ne serait pas de bon ton, ou alors à prendre au 6ème degré. J’expliquais à Eliane aujourd’hui, que je me sens usée, et je répète souvent à Serge que cette course est usante. J’essaie de me l’expliquer, mais je ne parviens pas à mettre le doigt sur ce qui est usant : la répétition des journées ??? N’avoir qu’un seul et même objectif sans se sortir la tête de cette pensée ??? La répétition d’une vie de nomade qui consiste à ne jamais se poser dans un même endroit plus d’une nuit ??? Sans doute que le recul me permettra de trouver des réponses, pour le moment, nous sommes le nez dans le guidon avec un objectif suprême, au loin, lorsque nous levons la tête : la ligne d’arrivée le 17 octobre.
La température n’aura pas excédé quelques degrés au-dessus de 0°C, le bonnet, le blouson d’hiver, voir les chaussettes d’hiver, ne sont pas un luxe. Pas de pluie mais un temps gris.
Serge a constaté depuis le 37ème kilomètre, une fois entré en Estonie, que le bord des routes était propre. Il a apprécié le chemin choisi au bord de mer, plus que la terrible Nationale 1 devenue N 4 en Estonie, avec ses longues lignes droites et des dizaines de kilomètres sans croiser une habitation. Par la route du littoral, il y a des villages et de la vie, ce qui permet de voir et penser à autre chose, de se sortir la tête de ses pensées intérieures.
Serge, ce soir, nous raconte le contrôle de police auquel il a assisté depuis le  bord de la route, qui consiste à faire accroupir et à se relever, les bras à l’horizontal, 10 fois, les automobilistes pour constater leur état de sobriété. Cela le fait rire car s’il devait être soumis à ce contrôle, il serait incapable d’aligner 10 flexions-extensions d’affilée, aussi sobre soit-il !
Nous regrettons de ne pas pouvoir aller tâter la température de l’eau, mais franchement, la température extérieure ne nous donne aucune envie d’y tremper la main. Nous voici en route pour Tallin, pour les 15000 kilomètres, pour rejoindre Helsinki par bateau, le 12 mai prochain, nous gardons le cap !
Ce soir, Eliane, nous prépare un succulent repas et nous aurons la chance de pouvoir faire 3 lessives dans un gîte, au fond ….des bois !


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Voiste (Estonie)

GPS : N 58.11’16.1° E 024.29’30.2°