News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J214 - Mardi 18 mai: Vihanninjoki – Puralankylä

74,53km  –10H19’
Altitude : 151 m

Avant-hier, Eliane n’a que peu dormi pour mieux contempler la nuit. Au lever, elle nous raconte « A 21H45’, le soleil se couche puis s’installe un clair-obscur. Il fait nuit de minuit à 3H00 du matin, puis le soleil se lève et avec lui la clarté. Il fait plein jour à 4h15 ».
Pour ma part, j’ai demandé aujourd’hui lors d’une rencontre si les températures étaient de saison. La réponse est oui mais en général pas en mai, plus en juin et juillet, temps des grandes vacances pour les enfants d’ailleurs. L’été est court et personne ne se plaint de ce temps orageux qui passe du lourd à quelques gouttes de pluie. D’ailleurs, cela n’empêche pas les enfants d’aller à l’école à vélo et de jouer dehors en t-shirt.
De notre côté, personne n’a eu l’envie d’essayer un sauna ou un bain dans un lac. Ce n’est pas faute d’en avoir l’opportunité, le soir lorsque la course s’arrête et qu’à 20H00 vous pouvez vaquer à vos propres occupations mais il fait trop chaud dehors pour aller transpirer un peu plus et l’eau des lacs est trop froide et bien que pure, sa couleur noire achève de vous démotiver.  Vous allez dire mais ils sont jamais contents ces Français, trop ceci, pas assez cela. Le sujet qui nous occupe, n’est pas de prendre son temps pour faire des choses mais de vivre le quotidien 14H00 par jour au rythme de M. Serge, et je vous assure que les envies de profiter d’autre chose vous manquent et votre lit vous appelle, ou vous prenez le temps de lire quelques lignes et de vous endormir le livre sur le nez.
Les nuits sont donc réparatrices, excepté pour Serge, qui dort mal en ce moment, d’une part il fait plein jour et lorsque le soleil est présent à 20H00, il est encore haut dans le ciel, d’autre part, il a mal partout et ses jambes endolories le réveillent lorsqu’il bouge, chaque changement de position devient un vrai sport. C’est un phénomène rare chez Serge , qui a plutôt un bon sommeil réparateur.
Sinon, pour briser le « ronron » de nos journées, je n’ai rien trouvé de mieux que de m’enliser en allant chercher un lieu pour dormir. Je sais que je ne pourrai plus sortir sans être tractée, au bout de 5 minutes, j’appelle René en renfort, Eliane prend le vélo et le ravito pour suivre Serge ; je sais aussi que le fourgon ne pourra pas me tracter pour me sortir de ce mauvais pas. Alors, je me mets sur le bord de la route à 200m de là et j’attends le passage d’un tracteur, 10 minutes passent et ouf, en voilà un. Je me mets au milieu de la route pour l’arrêter, ce qu’il fait. Le chauffeur est un jeune homme, il me comprend lorsque je lui explique mon problème et me dit qu’il revient. 10 minutes plus tard, le voici, il prend le temps de regarder le problème. Sa sœur ramène une chaîne, et c’est parti pour un tractage « rigolo ». Il faudra s’y reprendre en 3 fois pour me remettre dans le droit chemin !!! Avec René, nous « raccommodons cette petite piste, qui mène à une propriété » et repartons. Ayant expliqué à mes sauveurs que je cherchais un endroit pour dormir avant de me fourrer dans ce bourbier,  ils nous emmènent dans une ferme, pour trouver refuge chez l’habitant.
Depuis 2 jours, j e commence à comprendre que le pays regorge de maisons, de gites, de cabines à louer pour une nuit ou plus, mais rien ne les signale. Il n’y a pas d’office de tourisme, remplacé par des panneaux, et le « net » ne vous aide pas plus.  Les campings sont inexistants dans cette partie de la région assez reculée et le camping sauvage autorisé pour une nuit, si vous êtes sur une propriété privée, il faut mieux demander au préalable. Une aubaine, beaucoup de personnes parlent anglais et cela facilite bien les choses. Enfin, nos cartes qui jusqu’alors étaient assez fiables quant aux possibilités de trouver un refuge, un camping, etc, etc, ne le sont plus du tout !
Tout cela met du piment dans la vie de la caravane et tant que Serge ne pâtit pas de ces problèmes, tout va pour le mieux sur le Tour de l’Union Européenne.

Ps : Serge a eu Christophe Vissant au téléphone depuis la Croatie, il a passé les 1000km dimanche 16 mai, parti d’Aubagne le 2 mai, il rejoint Athènes en courant. Fait rigolo, ils se sont parlés alors que Serge arrivait à son premier ravito et Christophe était à son premier ravito !!

Ce soir, calcul à l’endroit, à l’envers… car le tableur excel ne donne pas le même chiffre que le rapport Garmin qui est "la bible". Il s'agit d'erreurs de retranscription sur le tableur. Ne soyez pas étonné si Serge à moins de kilomètres après l’addition du jour
Erreur N°1 : J127 = 64,55km et non 65,55km
Erreur N°2 : J54  = 78,18km
Erreur N°3 : J53 = 80,35km


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Puralankylä

GPS : N 63.13’37.0° E 025.05’18.5°