News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J217 - Vendredi 21 mai: 6km avant Oulainen – 7km avant Liminka

74,31km  –10H08’
Altitude : 46 m

Hier soir, Eliane a offert “son coup” en l’honneur de l’anniversaire de son fils aîné, Laurent, qui fêtait ses 43 printemps. Nous avons donc trinqué à sa santé et bien sûr, comme tous les soirs, à l’étape du jour. C’est devenu une coutume sur le Tour d’Europe. René et Serge ont essayé de se remémorer, ce qu’ils faisaient jour pour jour, il y a 43ans, tandis qu’Eliane était à la maternité.
Aujourd’hui, Serge a mal, mais Serge avance. « J’ai envie d’en finir au plus vite, à 16H30’ je termine l’étape, à 15H00 je suis couché ». Ne cherchez pas l’erreur, c’est de l’humour à la Serge. Effectivement, l’étape sera vite expédiée, en cette veille de week-end, la circulation va devenir infernale à partir de 14H00 sur cette fameuse route 86, dont Serge n’est pas arrivé à bout. Il lui reste encore un peu plus de 4km demain matin, avant de changer de direction et d’emprunter la Nationale 8, avant de bifurquer à nouveau 6km plus loin sur la route N° 847, que nous suivrons jusqu’au centre-ville de Oulu. Le vent est intense en cette fin d’après-midi, l’air nous vient du golfe de Botnie, nous sommes au bord de la mer Baltique. Serge appréhende déjà sa journée de demain à cause du vent, espérons qu’il ne l’aura pas de face, si celui-ci ne se calme pas.
Serge mange tous ses ravitaillements avec appétit, il faut dire que tous les "suivistes" veillent au grain, même si Serge aime à les taquiner parfois, comme ce fut le cas cet après-midi, lors de la soupe du 50ème kilomètre, dans laquelle on met « les restes ». Notre coureur plaisante en disant qu’il va se transformer en cochon, à force de manger ces fameux restes, voir les rebuts de nourriture. En tout cas, rien que l’odeur des plats préparés sur le vif dans le fourgon, vous donne envie, et les assiettes presque vides après chaque ravito confirment bien qu’en plus de sentir bon, c’est très bon.
Ce fut une journée spéciale pour René, qui sera allé deux fois jusqu’à Oulu, une fois pour aller reconnaître le parcours qui le mènera au garage, et une seconde fois pour aller à son rendez-vous chez le garagiste, car monsieur « Fourgon » a besoin d’une vidange et de changer ses filtres pour terminer le parcours en bonne forme. En plus du coureur, il faut prendre soin du matériel !
Enfin, ce soir je termine ce compte-rendu sur la question : Est-ce que la Finlande fait partie de la Scandinavie ou non ? Et bien voici la réponse dans cette compilation d’informations, envoyée par un cher ami internaute, merci à lui :
« Géographiquement et historiquement, comme le prouve le drapeau orné d'une croix, la Finlande est un état scandinave, il fait partie des pays nordiques et de cette confédération, (une forme de petite Europe avant l'heure). Cas particulier de la Finlande, c'est cette frontière commune avec la Russie. Au cours de l'histoire, occupations, annexions, avec les armées des tsars, puis les nazis, sans parler des communistes, qui ont tout fait pour tenter de déstabiliser la Finlande. Bien des familles Finlandaises sont encore marquées par toutes ces luttes et influences fratricides...Ainsi, les voisins Suédois, Norvégiens, Islandais sont très méfiants face à cette allié Finlandaise si fragile et instable...
La Suède et la Norvège sont les plus soudés.
Les pays scandinaves sont étonnants, presque fascinants. L'union du Danemark et de la Norvège, obtenue par alliance, dès 1380, formera « l'Union de Kalmar », en 1397, par ajout de la Suède (qui possédait l'actuelle Finlande). Le Danemark (le plus peuplé à l'époque) sera dominant jusqu'à l'explosion de cette union en 1523. Après les batailles napoléoniennes, en 1814, le royaume Dano-Norvégien doit céder la Norvège à la Suède qui s'était émancipée. La Norvège renâcle, adopte une constitution et déclare son indépendance, au sein d'un royaume dont le souverain est le danois Christian-Fréderic. Un compromis est alors trouvé sous la forme d'une « Union personnelle » qui reconnaît les deux royaumes mais avec un seul monarque commun. ( Si vous êtes perdus, c'est normal, c'est compliqué ). On a donc, en 1814, une Union Suède-Norvège qui rassemble deux royaumes distincts sous le statut d'une Union personnelle, où la Suède est leader. Ouf !
 A la fin du XIXème siècle, une conscience nationale émerge, en Norvège. On se sent prêt à redevenir souverain. Le 07 Juin 1905, le « Storting », Parlement, décide unilatéralement de ne plus reconnaître le roi Oscar II de Suède et le gouvernement démissionne, ce qui revient à dissoudre l'Union sous une seule couronne. Un référendum, demandé par la Suède, entérine cette décision. Un second établit une monarchie distincte, plutôt qu'une république. C'est le Prince Karl de Danemark qui accepte d'être roi, sous le nom de Haakon VII. Christian Michelsen sera Président du gouvernement.
 La Norvège, membre fondateur de l'ONU en 1945, de l'OTAN en 1949, intégrée à l'Espace Schengen, a refusé au cours de deux référendums, en 1972 et 1994, de rejoindre l'Union Européenne, et elle continue d'utiliser sa propre monnaie. Elle est restée une monarchie constitutionnelle, à gouvernement parlementaire, nommé par le Roi. Sans faire partie de l'OPEP, la Norvège est le troisième exportateur de pétrole au monde, ce qui lui assure des revenus confortables.
La Suède, monarchie parlementaire, est entrée dans l'Union Européenne le 1er Mars 1994, mais n'a pas non plus, adopté l'Euro comme monnaie. L'exploitation du bois, du fer, de la pêche, de l'hydroélectricité et les industries mécaniques (Volvo, Saab, Electrolux) lui assurent une économie saine.
La Finlande, enfin, abandonnée à la Russie en 1809, profitera des évènements révolutionnaires russes de 1917, pour obtenir son indépendance, à l'instar de ses voisins baltes. Contrairement aux pays voisins à son Ouest, la Finlande est une démocratie parlementaire, avec un Président de la République, un gouvernement et un Parlement. Ayant adhéré à l'Union Européenne en 1995, elle adopte l'Euro comme monnaie. »
A demain.


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : 7km avant Liminka

GPS : N 64.44’99.1° E 025.21’57.0°