News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J230 - Jeudi 3 juin: Frontière Norvège/Finlande – 5km avant Sonkamuotka

74,13km  –10H34’
Altitude : 285m

Temps gris sans vent sur la route 93, qui nous mène à Enontekio. L’occasion de refaire quelques courses, prendre du gazole car le petit bourg de Munio sera pour demain à 77km de là.
Au 30ème kilomètre, nous croisons Philippe sur un vélo, semi-couché tirant une petite remorque. Nous lui disons « hello », il nous répond « bonjour ». Il vient de la commune de Saint Loup, dans le Tarn et Garonne qu’il a quitté il y a 2 mois, jour pour jour. Il remonte vers le Cap Nord, avant de redescendre par le ferry jusqu’au Danemark et de rejoindre la France sur son vélo. Il tire environ une soixantaine de kilos, il est équipé d’un panneau solaire. Nous lui posons quelques questions sur les routes en Suède, et l’itinéraire qu’il a pris dans ce pays, car les possibilités sont nombreuses. Il est en Finlande depuis 2 jours  et rejoindra la Norvège ce soir ou demain, il a eu un beau soleil hier et avant-hier, mais aujourd’hui, lorsque nous le quittons, quelques gouttes de pluie s’invitent et c’est parti pour une pluie franche jusqu’à la fin d’étape, qui ne perturbe pas plus que cela Serge, trop heureux de ne plus avoir de vent.
Depuis quelques jours, Serge alterne course et marche. Il fait des tests de temps d’alternance, tous les 100 mètres ou plus. Lorsqu’il marche, il s’oblige à balancer les bras d’avant en arrière, et non de gauche à droite comme il en a l’habitude, cela le posture droit comme un I, il n’est plus « tordu » . Serge n’aime pas marcher, et d’ailleurs, il marche lentement avec beaucoup d’efforts. Il me dit souvent qu’il s’épuise moins à courir à 6km/heure qu’à marcher au même rythme. Selon lui, il dépense plus d’énergie à marcher qu’à courir pour une allure similaire. Pour ma part, je crois que le fait de marcher est psychologiquement éprouvant pour Serge, et use son moral. Cependant, par moments et par périodes, pour rompre la monotonie, Serge s’amuse à faire ses tests et il est fort de constater que la moyenne est en générale meilleure lorsqu’il alterne course et marche. Hier, Serge s’est occupé l’esprit en pestant contre le vent et contre lui-même, aujourd’hui il s’occupera l’esprit par ses changements de rythme, tel un métronome passant de largo à allegro.
Eliane et René ont parlé de faire des grillades au feu de bois, et bien ce ne sera pas pour ce soir, pour cause de mauvais temps.


Tracé du jour avec Google Earth

Ville : 5km avant Sonkamuotka

GPS : N 68.11’79.2° E 023.12’35.3°