News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J353 - Lundi 4 octobre : Evieu - Chambéry

74,98km  – 9H45’   
Altitude :264m
Etape du 16 octobre : Montargis – Fontainebleau (le tracé sera mis en ligne ultérieurement)
Arrivée le 17 octobre à l’INSEP – Avenue de Tremblay – Paris 12ème
Pas d’étape d’une ville à une autre.
Serge entrera dans l’INSEP, aux environs de 9H00 et tournera sur une boucle dans l’enceinte de l’INSEP jusqu’à 11H06’, accompagné de toutes les personnes qui le souhaitent pour ces deux dernières heures du Tour de l’Union Européenne en courant, et ces 365 jours de course.

Le décompte a commencé…
Hier, nous avons évoqué avec Serge, le nombre de kilomètres du dernier jour,  à savoir le dimanche 17 octobre, pour des questions d’organisation. Je lui ai également demandé s’il souhaitait continuer à courir 75km par jour, sa réponse fut oui. Il ne préfère pas prononcer le chiffre qu’il a en tête, comme si le fait de le verbaliser pouvait lui porter malchance. Alors, je vais faire comme lui, ne rien dévoiler, sauf vous dire que 75km/jour de moyenne jusqu’au 16 octobre puis 35km le 17, le tout aboutit à un chiffre rond. Je sens que les calculatrices vont s’activer…
Alors la suite de l’histoire nous dira si Serge peut tenir ce rythme et cet objectif et si oui, et bien au jeu des pronostics, tant chez les suiveurs que chez les internautes, peu se rapprocheront de ce chiffre. Vous aurez tous été pessimistes, à part Alain, du Fieu, qui a été ultra-optimiste avec 27500km. Mais il n’est pas encore temps de faire les comptes et d’afficher les scores, car Serge a encore du « pain sur la planche » et du relief à encaisser.
Ce matin, sur les rives du Rhône, le vent défavorable ne déride pas notre coureur, qui bouillonne intérieurement. Parti de l’autre côté du Rhône, côté Isère, nous entrons dans l’Ain, et ensuite nous pénétrons dans le département de la Savoie, où Serge est attendu par quelques JD savoyards de Chambéry. Serge entre dans ce département accompagné de deux porte-drapeaux et les « clarines » tintent au rythme de la foulée de Serge, peu alerte ce matin.
Nous sommes au 38ème kilomètre, les choses sérieuses commencent avec la montée vers le Col du Chat qui sera atteint, après 15 km de routes sinueuses au milieu des vignobles dépourvus de leur grappes de raisin, les feuilles jaunissant sur une route magnifique, sous le soleil. Puis le vent nous apporte son lot de nuages qui semblent vouloir stagner au-dessus de ce massif montagneux.
En bas du massif de l’Epine, au bord du lac du Bourget, les nuages déversent des trombes d’eau. Thierry, Olivier, Philippe, du CJD, Sophie et Laurent, sont vite trempés. Ludivine et Franck, des dieppois en vacances dans le secteur, sont venus terminer l’étape. Ils avaient déjà participé à la fin d’étape qui nous menait à Dieppe, en octobre dernier. Puis à Cognin, à 3 km de l’arrivée, ce sera une vingtaine de coureurs qui se joindront à la petite troupe dans les rues de Chambéry pour un final au pied du Château des Ducs de Savoie, que nous ne prendrons pas le temps d’admirer, avec la pluie qui tombe. Julien Chorier est présent, il a remporté l’année dernière la Diagonale des Fous, et s’est déjà classé 3ème et 4ème, sur l’UTMB. Nous sommes au pays des « trailers », cela ne fait pas de doute. Une équipe de l’UFF est également présente, ainsi que Christian, président de région à l’UFF et en charge de la branche « sport conseil », car l’UFF a dans son champ d’action, la gestion du patrimoine d’un certain nombre de sportifs de haut niveau.
Serge a pu voir à l’arrivée, sa cousine germaine, Laurence. La dernière des cousins, cousines que nous n’avions pas encore vue, et qui habite près
d’ Annecy. Ce fut bref, car Serge est vite transi de froid, baignant dans une humidité ambiante.
Nous espérons que demain, le temps sera plus clément pour notre arrivée 5 octobre : Chambéry – Grenoble = Arrivée à 18H00 au Stade Bachelard (en face du stade Lesdiguière)
Rendez-vous 7km avant l’arrivée au Parc de l’Ile d’Amour soit à 16H45’/17H00
Itinéraire du 5 octobre

6 octobre : Grenoble - Beaurepaire : Pas d’arrivée officielle = pas d’horaire
Beaurepaire 74km environ depuis centre Grenoble
Itinéraire du 6 octobre

7 octobre : Beaurepaire– Valence : Arrivée à ? H au Champs de Mars
Parcours de 70km jusqu’au point de rendez-vous zone Couleures reste 5km après
Itinéraire du 7 octobre

8 octobre : Boffre – Yssingeaux : Pas d’arrivée officielle = pas d’horaire
Etape difficile 1319m de dénivelé
Itinéraire du 8 octobre

9 octobre : Yssingeaux – Ambert : Pas d’arrivée officielle = pas d’horaire
http://www.openrunner.com/index.php?id=726080
Descente Montée puis dos de chameau et descente relativement Plat 17 derniers km
Itinéraire du 9 octobre

10 octobre : Ambert – Clermont-Ferrand : Arrivée à 17H00 sur la Place de Jade
Itinéraire jusqu’au point de rendez-vous à l’intersection Bingen/Lafayette - +5km pour finir
Etape à raccourcir au départ
Itinéraire du 10 octobre

à Grenoble, ville qui m’est chère.


Ville : Chambery (Savoie)

GPS : N 45.56’47.8° E 005.91’90.7°