News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J42 - Vendredi 27 novembre : Sondika (sortie) – Adal Treto sur la N634

75,8km – 9H22’

Bilbao et 3000 km : 41 jours 3 heures et 57 minutes

A 6H00, l’équipe est à bord du fourgon pour une reconnaissance de 20km, afin de traverser dans les meilleures conditions l’agglomération de Bilbao, qui abrite en son sein 1 million d’âmes. Bilbao est par conséquent la plus grande ville du pays basque, c’est aussi très stressant pour l’équipe, qui devra guider Serge, car entre fleuve et montagne, cette ville n’est qu’un enchevêtrement de routes à vous faire tourner en bourrique . Alors que la ville est quasi déserte, il nous faudra 1 heure pour boucler cette reconnaissance , et pour moi qui ai fait le tracé hier à bord du camping-car en plus de 2H00, soit 3 heures au total pour une simple traversée de ville. Que du bonheur ! Alors vous comprendrez aisément que nous n’ayons pas eu le temps d’aller visiter le célèbre musée de Guggenheim , que nous n’aurons même pas vu. Et puis , pour tout vous dire, cette ville industrielle et portuaire (2ème port d’Espagne après Barcelone) ne nous laissera pas un souvenir impérissable.
Serge a à peine mis le pied dans les starting-blocks qu’il est déjà en action, au petit trot, avec une belle motivation aujourd’hui, le passage des 3000 kms. Aucune rencontre ne viendra ponctuer cette journée ,à part quelques gouttes de pluie, et puis comme souvent près de la mer, l’éclaircie est arrivée.
Nous quittons le pays basque et entrons dans la province de Cantabria, toute aussi montagneuse sinon plus que la Bizkaia. Serge passe les 3000km sur la côte atlantique, 1,5 km après Islares.
Laredo, station balnéaire qui vue de haut n’est pas très engageante, malgré ce que disent la plus part des guides ou sites,qui parlent de la plus belle plage de la façade atlantique. Il semble que l’urbanisation débridée et sauvage ait défiguré le site !
Les petits bourgs tout en enfilade se succèdent et Serge passera tout droit ,il continuera son chemin pour faire du kilométrage en plus ,puis reviendra sur notre lieu de résidence, ce soir au bord de la N634. Il n’est pas tard, et cela fera toujours un peu d’avance au compteur, semble-t-il penser très fort ; il y a des jours où je ne comprends pas  cette obstination !

2 remarques pour ce soir :
-    Nous trouvons et mangeons de la baguette tous les jours, les franchouillards que nous sommes ne sont donc pas du tout dépaysés
-    Les Espagnols marchent beaucoup, nous croisons même sur des axes majeurs, des personnes du 3ème et même 4ème âge, qui se promènent tout en faisant la causette !

Demain, nous passerons les villes de Solares, Torrelavega, Cartes, Yermo, Cabezon.

Tracé du jour avec Google Earth

Ville : Adal Treto

GPS : N43.23644° W003.28415°