News Boutique
<- Retour à la page d'accueil




























Transmission des données, images et vidéos fournie en Europe par
Coyotte tous pour un, un pour tous ! Tout le trafic en France


suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
flux rss

Géolocalisation en temps réel
Géolocalisation en temps réel

suivre la course européenne de serge girard via notre flux rss
Télécharger Tracé et données
de course
J48 - Jeudi 3 décembre : La Bañeza – Puebla de Sanabria

75,3km – 9H23’
Altitude 933 m

La pleine lune telle un lampadaire éclaire la petite route qui sort de Bañeza. Une petite gelée matinale accompagne le lever du jour de quoi revigorer Serge et l’équipe. Cette étape ressemble à une journée idéale : beau temps, 67km sur une même route, jolis paysages. Jusqu’à Castrocontrigo, les villages se font rares , tout comme les véhicules. Des pins en forme de parasol bordent la route. A l’entrée de Castrocontrigo, se tient un minuscule point touristique ouvert (car la saison fait qu’ils sont le plus souvent tous fermés). Felipe, un ancien guide qui a parcouru l’Europe, tient ce point d’information. Il parle parfaitement bien le français qu’il a appris à Saint Malo. Nous en profitons pour lui poser quelques questions : où sont les enfants ? Il nous répond que les campagnes se vident car il n’y a pas de travail mais que les enfants et les écoles existent bien. Les élèves commencent l’école le matin entre 9H30 et 10H00. Pourquoi les maïs sèchent-ils sur pied ? A cause des subventions européennes. Quelle différence entre un bar et une cafeteria ? La cafeteria, je cite, est « plus raffinée » mais pas de différence notable. Qu’est ce que les « Mesons » ? Ca veut dire « grande table » et les familles peuvent y manger…Dans les guides, il est dit également que ce sont des lieux où l’on boit et l’on mange des tapas ou des « bocadillos » (Sandwichs). Il nous parle de ce petit coin au sud de la province de Leon qui se développe notamment au tourisme « espagnol », sur le côté nature et vieilles pierres avec la réfection d’une multitude de moulins. Il nous explique que les touristes étrangers passent plus au nord entre Burgos et Leon sur une des routes de Saint Jacques de Compostelle. Dans cette commune, le 6 décembre se tiendra un « Cross Alpino » entre trail et course de montagne. Enfin, nous sommes surpris de voir aussi peu de décoration de Noël, Felipe nous expliquera qu’en Espagne, les sapins se font rares, les espagnols installent chez eux des crèches de santons.
Felipe a un chien qui ne va pas nous lâcher facilement puisqu’il accompagnera Serge sur près de 6km. Nous commençons à nous inquiéter, et René va user de tous ses charmes pour le ramener dans la bonne direction, mais rien à faire, il continuera à nous suivre. Et puis quelques kilomètres plus loin, il s’arrêtera . Ouf !
Serge est ravi d’avoir eu ce compagnon de route sur quelques kilomètres, ça lui donne le sourire car depuis 2-3 jours on a le sentiment qu’il prend son mal en patience. Il terminera son étape en disant tout de même que c’était une bien jolie route.
Nous rentrons dans une nouvelle province « Zamora », les toits de lozes et d’ardoise remplacent les tuiles, les vieilles pierres habillent les maisons. Les églises font leur réapparition dans chaque hameau.

Au 67ème kilomètre, nous bifurquons en direction de Puebla de Sanabria sur la N525, une légère pente descendante et Serge déroule les foulées jusqu’à l’entrée de la ville. Ce sera notre dernière étape en Espagne, pour la première partie. Demain nous rentrerons au Portugal par Bragança pour rejoindre la Vallée du Douro avant de rejoindre Lisbonne par la côte puis l’Espagne pour une deuxième partie.
 Hasta Luego España !

Ville : Puebla de Sanabria (Zamora)

GPS : N°42.05762° W006.61545°